Mentions légales

Tous droits réservés © - Voyages de Rêve - 2017
Un Site Réalisé par NC-COMMUNICATION

> USA TOUR, de New York à la Nouvelle Orléans Du 8 au 24 octobre 2016 > ITINERAIRE


De New York à La Nouvelle-Orléans, en passant par Nashville ou Memphis, c’est à un voyage dans une Amérique authentique, passionnante et musicale que nous vous invitons.


NEW YORK. Ceux qui n’y ont jamais posé les pieds la connaissent déjà, par le cinéma, les séries télé, la musique, la littérature. New York est une machine à rêves. Diverse, frénétique, électrique, magnétique, magique, vertigineuse, inventive, intensive, les adjectifs se bousculent pour la décrire. C’est la ville des extrêmes et des superlatifs. New York est la mégapole la plus peuplée des États-Unis, la plus visitée aussi. New York, c’est LA ville, la ville des villes.


NASHVILLE. Maintenant et plus que jamais, Nashville est dans la mire! Nommée l'une des « Cinq principales villes à visiter dans le monde en 2013 » par Conde Nast Traveler, cette ville du Tennessee vous offre une scène musicale électrisante dans tous les genres musicaux, une cuisine primée et une offre artistique de classe internationale, ainsi que des boutiques d'exception, des sports à un niveau professionnel et bien plus encore.

MEMPHIS, au Tennessee, est l'authentique destination vibrante du Sud reconnue pour sa musique et ses tonnes d'expériences incroyables. Le Graceland d'Elvis Presley, le Sun Studio, Beale Street, le Musée national des droits civils, les panoramas de la rivière Mississippi et les repas BBQ alléchants font partie des quelques 50 attractions qui font de Memphis une ville amusante, abordable et accessible.

LA LOUISIANE. C’est un voyage dans le temps, dans une atmosphère de “Autant en emporte le vent” qui vous attend. Vous découvrirez les splendides plantations et leur chênes centenaires, les bayous, la Nouvelle-Orléans, le tout rythmé par des airs de jazz et l’accueil chaleureux des Cajuns. Ne manquez pas le départ !



Samedi  8 oct 2016 : Départ de la Tontouta à destination de New York via Auckland et Los Angeles

Arrivée à l’aéroport de New York, ville la plus captivante, mais aussi la plus déroutante des villes de l’Est des Etats-Unis. Photographie du monde entier, Manhattan vous dévoilera son brassage unique de cultures. Accueil et assistance d’un guide francophone. Transfert pour l’installation à votre hôtel.

Diner libre

Hôtel : La Quinta Brooklyn ou similaire 3*  (hôtel dans le quartier de Brooklyn, centre-ville)

 


Dimanche 9 oct : City Tour puis Croisière visite de la Statue de la liberté et Ellis Island  

Déjeuner à Chinatown

En matinée : Tour de ville de New York   

Financial District et le sud de l’île : le monde des affaires avec ses tours de Babel et le South Street Seaport sur Fulton St,  Battery Park, Wall Street et la Bourse de NY Greenwich et West Village : appelé le Village, bordées d’arbres et de maisons basses en raison de sa topographie. Il vus transportera dans le quartier résidentiel de Chelsea de Londres. Parc anime et bohême de Washington Square Chinatown et Little Italy : exotisme et dépaysement. Little Italy enclave dans Chinatown, une ville dans la ville. Canal St, Mott street sont les artères principales de Chinatown et Mulberry Street pour Little Italy

Times Square et Broadway : lieu de plaisirs et de divertissement. Enseignes lumineuses géantes,  shows, théâtres et comédies musicales 5eme Avenue : Empire State Building avec ses 381 m, Cathédrale St Patrick, Rockefeller Center et le Top of the Rock , Trump Tower, magasins de prestige (Tiffany, Saks, LVMH, Cartier…) Madison et Gramery Park : le Flat Iron et des trésors d’architecture méconnus Civic Center : Chapelle Saint Paul et son vieux cimetière, le Building Woolworth, merveille architecturale et chef-d’œuvre technique, le Hall, Le City Hall, le Brooklyn Bridge, la Tweed Courthouse, le Municipal Building


L’après-midi, transfert en bus vers Battery Park South Ferry et traversée de 15 minutes pour la visite de la Statue de la liberté, œuvre de Bartholdi et de Gustave Eiffel. Elle se dresse du haut de ses 46 mètres, à la pointe Est de Liberty Island au-dessus de l’ancien fort Wood. Continuation pour Ellis Island, petite île historique de 11 hectares dans la baie de New York, ouverte en 1892 comme station de contrôle des  nouveaux arrivants.   


En option en soirée ascension de la tour One world Observatory ou The Top of the rock, desquels vous pourrez apercevoir l’empire state building  30 usd / pers

Diner libre


Lundi 10 oct : Journée libre pour flâner dans les rues de Manhattan ou pour le shopping !

Possibilité d’assister à la parade de Thansgiving (Pour cela il faudra utiliser le métro car les rues seront bloquer)

Déjeuner et diner libres.


En option : Survol en hélicoptère de New York    

Tour 12-15 min : $169 /personne               

Tour 18-20 min    : $225/personne   

En soirée, possibilité d’assister à une comédie musicale sur Broadway : 145 usd

Mama Mia : Un moment intense pour les fans du groupe ABBA.
Chicago  
The Phantom of the opera
Le Roi Lion  
Les Misérables  


                                                                 

Mardi 11 oct : Visite de Harlem, messe gospel  

Transfert en bus à l’université Columbia est une université privée située à Manhattan, dans la ville de New York). Fondée en 1754, elle est l'un des plus anciens établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis et fait partie du groupe des huit prestigieuses universités de l'Ivy League. Avec plus de 80 lauréats parmi ses anciens étudiants et académiques, elle arrive en tête au palmarès des titulaires du prix Nobel issus des universités américaines. Barack Obama notamment, président actuel des États-Unis, fut diplômé de son école undergraduate. Découverte du quartier de Harlem : au nord de Manhattan, c’est là que réside une importante partie de la communauté noire et hispanique. C’est un haut lieu de l’héritage de la culture noire américaine, qui a été marquée par des personnages phares : Malcolm X, Martin Luther King. Découverte du célèbre Apollo Theatre, de la 125ème rue, de l’ancien quartier bourgeois de Strivers Row et ses brownstones sur la 139ème.  
Vous assisterez à une Messe Gospel (tenue correcte exigée et donation sur place)

Déjeuner brunch soul food

Après-midi libre à Central Park

Diner libre



Mercredi 12 oct : New York-Nashville

Départ pour l’aéroport afin de prendre votre vol qui vous transportera dans la ville de la musique.

Arrivée à l’aéroport de Nashville, mondialement réputée comme centre de production de musique.  

Accueil et assistance d’un guide francophone pour le transfert et l’installation à votre hôtel.

Dîner libre.

Hotel : Drury inn ou similaire 3*



Jeudi 13 oct : Nashville

Tour de ville de Nashville, avec un joli point de vue sur la ville depuis la plate-forme de la L&C Tower (haute de 111 mètres).

La capitale du Tennessee fùt fondée en 1779 sous le nom de Fort Nashborough, Nashville est aujourd’hui un centre essentiellement administratif et financier, vivant tranquillement au bord de la Cumberland River, au rythme de la country-music. Nashville est fière d’être en effet le principal centre de production de ce genre de musique très apprécié des américains.

La musique a toujours représenté Nashville dans le monde et elle se trouve au cœur même de la ville. Vous pouvez y écouter une excellente musique toute l'année, 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Longtemps connue comme la capitale mondiale de la musique country, « Music City » (la ville de la musique) laisse également retentir des sons de pop, rock, gospel, Americana, bluegrass, jazz, de la musique classique, contemporaine chrétienne, du blues et de la musique soul. Avec plus de 100 événements en direct, il y en a pour tous les goûts. Vous rencontrerez des chercheurs de talents et des compositeurs au cours de vos promenades dans la ville, pour écouter du bluegrass à Station Inn, du rock à Exit/In, du honky tonk à Broadway, vous irez au Bluebird Cafe pour le chant ou au légendaire Ryman Auditorium.

Déjeuner.

Visite du Country Hall of Fame Museum, musée dédié à la country-music, à ses principaux représentants et qui possède une remarquable collection d’instruments rares, de disques et de films. : Cadillac  en or d'Elvis, objets de  Johnny Cash…

Shopping dans ce quartier dédié à la Country et aux musiques du monde entier avec le magasin légendaire de Gruhns Guitars.

Dîner au savoureux saloon de Wildhorse, un des plus grands clubs de country.


En option soirée au Grand Ole Opry : $ 40 par personne. Sous réserve de programmation.




 Vendredi 14 oct : Nashville / Memphis 341 km / 3h30

Route pour Memphis, fondée en 1819 et  baignée par le Mississippi, chantée par Chuck Berry ou Creedence Clearwater Revival.

Tour de ville de Memphis, Port fluvial le plus animé entre St Louis et la Nouvelle Orléans, la ville et sa banlieue regroupent près d’un million d’habitants. Elle doit son nom à l’analogie de sa situation géographique (sur la rive surélevée d’un fleuve) avec l’antique cité égyptienne de Memphis. La ville possède une histoire très mouvementée, marquée par 2 évènements principaux: sa chute aux mains des troupes nordistes en 1862 et l’assassinat de Martin Luther King le 4 avril 1968.

Déjeuner dans ‘un diner 50’

Cette ville animée des rives du fleuve Mississippi, connue pour être le « berceau du blues et lieu de naissance du rock'n'roll », présente une alliance séduisante de manières du Sud, de richesse cosmopolite et de l’aspect rude et chaotique du blues du delta. Le plus célèbre de ses enfants, le chanteur de rock'n'roll disparu Elvis Presley, fit connaître Memphis dans le monde entier en incarnant toutes ses qualités. Redynamisée et résonant de musique toute la nuit, Beale Street, au centre de Memphis, est bordée de discothèques, de restaurants et de disquaires qui passent en permanence du blues du Mississippi, l'un des genres musicaux américains les plus caractéristiques.

Tour à bord du tramway de la ville.

Visite du musée des droits civiques Martin Luther King qui retrace l’histoire des Afro-Américains. Le musée a été construit autour du Motel Lorraine ou fut assassiné le Docteur M. Luther King. Cette visite sera l’occasion de se plonger dans la réalité historique Américaine.

Dîner et soirée live blues music dans un "Junk Joint".

Hôtel : Sleep inn ou similaire 3* (centre-ville)


Samedi 15 oct : Memphis.

Découverte extérieure des Sun Studios ou Elvis Presley a enregistré son premier disque pour un montant de 4 dollars.


En option Visite de Graceland, propriété où vécut le « King » jusqu’à sa mort, sans nul doute la résidence américaine la plus connue après la Maison-Blanche… Elvis Presley venait d’avoir 22 ans quand il paya $100 000 en 1957 pour cette propriété construite en 1939. Il y repose aujourd’hui. On reste assez surpris devant la relative modestie du lieu et perplexe quant à la décoration qui fleure bon les seventies (aujourd’hui on utiliserait l'expression "bling-bling"…). $38/personne


Déjeuner libre

Temps libre sur Beale Street : Clubs, restaurants, boutiques de disques et magasins de souvenirs aux néons flashy abondent à Beale Street Historic District, ce véritable musée vivant qui nourrit les nouveaux talents du genre musical le plus caractéristique d’Amérique : le blues du Mississippi. Se promener dans Beale Street, c’est effectuer un voyage dans le monde magique de la musique, où motifs de guitare incroyablement doux et voix bluesy se cachent derrière chaque porte.

En option : Visite du rock n’ Soul museum, sur les traces des pionniers musicaux et légendes de toutes origines raciales et socio-économiques qui, pour l'amour de la musique, ont surmonté les obstacles pour créer le son musical qui a changé le monde : le rock n’roll $12/personne

Diner et soirée libres sur Beale Street ou pour aller supporter l’équipe de NBA les Memphis Grizzlies (tickets non inclus) dans le Stade situé à quelques pas de Beale Street.




Dimanche 16 oct : Memphis / Clarksdale / Indianola / Greenville 260 km / 3h15

Route pour la petite communauté rurale de Clarksdale,  considèré comme le berceau du blues et  ville natale d'Ike Turner. Certains situent à l’intersection des Highways 61 et 49, le mythique  « Crossroads » qui inspira à Robert Johnson l’un de ses titres les plus fameux ainsi que la légende fort controversée de son pacte avec le diable (dont les frères Coen livraient leur version dans « O Brother »), lui permettant de jouer de la guitare comme un dieu…

Visite du Delta Blues Museum, hébergé dans une ancienne gare de l’Illinois Central datant de 1912, leur rend un vibrant hommage. Il conserve pieusement, déménagée de Stovall Plantation, la cabane de Muddy Waters, un ancien conducteur de tracteur devenu bluesman légendaire et qui inspira les Rolling Stones, ainsi que des guitares, souvenirs et autres objets liés aux enfants du pays tels que W.C. Handy, Howlin' Wolf, Robert Johnson, Big Mama Thornton, John Lee Hooker, Sam Cooke ou Ike Turner.


Déjeuner

Route vers Rosedale le long des rives du Mississipi. Le nom du fleuve dérive de l’indien « maesi », qui signifie « large » et « sipu », qui signifie « fleuve ».

Continuation vers  Greenville, à travers des paysages de champs de coton,  la plus importante localité du delta. Restée un port important.

Diner et nuit à Greenville ou Indianola (selon disponibilités petites villes du Mississipi la capacité hôtelière est limitée)

Hôtel : Harlow’s Casino Resort ou similaire 3*



 Lundi 17 oct : Greenville / Vicksburg / Natchez 265 km / 3h15

Poursuite vers Vicksburg, ville perchée sur une falaise dominant le Mississippi qui vit dans son passé de ville sudiste.

Tour de ville témoignage de la Guerre de Sécession et de la vie quotidienne du Sud provincial contemporain. Avec son port à la confluence de la Yazoo River et ses défenses fortifiées impressionnantes, très élaborées pour l’époque, elle occupait une position stratégique de première importance, verrouillant le contrôle du trafic fluvial sur le Mississippi. Abraham Lincoln en personne avait dit de Vicksburg qu’elle était « la clé de la Confédération. »

Visite du Vicksburg National Military Park, champ de bataille de 23 km qui suit au plus près les collines striées par les tranchées des bleus et des gris, et qui ont parfois conservé leur état dénudé d’après la bataille, jalonnée de batteries de canons restaurés, de casemates, redoutes ou autres fortifications, mais aussi hérissée de plus de 1300 statues et bustes de personnalités ou de sans grade, monuments dédiés aux unités ayant combattu, mémoriaux érigés en l’honneur des états participants.

Déjeuner

Vicksburg est également la ville où  fut mise en bouteille pour la première fois la célèbre boisson Coca Cola. Visite du musée Coca-Cola où vous trouverez divers objets se rapportant à cette boisson dont certains sont très anciens.

Route pour Natchez.

Tour de ville de Natchez, dont la splendeur architecturale de ses plantations a fait la renommée. Dominant fièrement le fleuve Mississippi, Natchez n'oublie pas qu'elle fût la première capitale des riches planteurs du Sud. D'imposantes demeures classiques à colonnades, nichées au cœur de jardins fleuris d'azalées et de camélias, ombragées de vieux chênes et d'oliviers, rappellent au visiteur l'âge romantique des bateaux à vapeur. C'est sans doute l'une des plus belles villes du Sud et ce fut longtemps la plus prospère. On y compte quelque 500 demeures antérieures à la guerre de sécession (antebellum).

Visite guidée d'une demeure Antebellum : Melrose : rythmé de puissantes colonnes rondes, le manoir de Melrose fût construit dans les années 1835 par John McMurran, cumulant ainsi les rapports du coton et ceux de son étude d'avocat implantée dans le Nord.

Dîner

Hôtel : Hampton Inn ou similaire 3*




Mardi 18 oct : Natchez  / Baton rouge
Balade le long du fleuve Mississippi.

Visite de Frogmore Plantation. Le coton… d'hier à aujourd'hui, telle est l'histoire qui vous sera contée au cours de la visite de cette plantation toujours en activité. Vous aurez la possibilité de cueillir du coton (sauf pendant les mois de mai et juin). Frogmore comprend 18 bâtiments restaurés qui datent du début du XVIIIe s. qui vous relateront l'évolution d'une plantation et d'une société depuis le XVIIIe s. jusqu'à aujourd'hui au travers du temps et d'événements, comme la guerre de sécession.

Déjeuner

Visite de Baton Rouge, capitale de l'Etat de Louisiane, dont le nom a été donné par Le Moyne d'Iberville, d’après un cyprès rouge délimitant le territoire de deux tribus indiennes. Visite du Capitole, haut de 135 mètres (34 étages)  qui offre de la plate-forme d'observation une vue impressionnante sur la ville. La tour carrée puis octogonale à partir du 22è étage, est flanquée aux angles de quatre statues allégoriques représentant la loi, la science, la philosophie et l'art.

Dîner dansant ambiance cajun, où vous gouterez les spécialités locales telles que la soupe d’Aligator.

Hôtel : La Quinta  ou similaire 3*



Mercredi 19 oct : Baton Rouge / Plantations / Houma 149 km – 2h15

Départ pour la visite de Laura Plantation. Construite dans le style créole en 1805 par Br'er Rabbit, Laura Plantation a conservé une douzaine de bâtiments, les cases des esclaves, les deux bâtiments d'habitation et les cottages créoles. La visite, nommée "Memoirs of Laura" raconte la vie des propriétaires, des esclaves, des femmes et des enfants de la plantation. Cette plantation créole vous fera connaître un portrait de la Louisiane et de son passé à la fois véridique, poignant et convaincant.

Déjeuner

Arrêt à Oak Alley Plantation. Les colonnes de la très chic façade néo grecque (1839) s'encadrent admirablement dans la voûte de verdure d'une longue et magnifique allée de chênes plantés un siècle plus tôt, l'une des plus spectaculaires, sans doute, qui subsistent dans le Vieux Sud. Le cours du Mississippi s'est modifié aux XIXè et XXè s. rapprochant souvent du fleuve les manoirs, au détriment de la parure des grands arbres qui était leur lot commun

Route pour Houma en pays Cajun,  où vivent nos lointains cousins de ce bout d’ «Amérique Française ». Pour s’immerger complètement dans la vie des Cajuns, vous passerez une nuit dans une famille francophone. C’est l’occasion idéale de découvrir leur hospitalité légendaire et de goûter les spécialités locales. Les Cajuns ne manqueront pas de partager leurs recettes et de raconter la généalogie et l’histoire de leurs familles. Cet accueil en famille est toujours fort apprécié. Il est conseillé de rapporter un petit souvenir de notre île pour nos hôtes !

Dîner et nuit en famille  




Jeudi 20 oct : Houma / Nouvelle-Orléans 94 km / 1h15

En option balade en bateau dans les bayous $30/personne
Route pour la Nouvelle Orléans.

Dans l'ambiance des villes américaines d'aujourd'hui dépourvues de centre-ville et pratiquement interdites aux piétons, la Nouvelle-Orléans, avec son Vieux Carré si chaleureux, fait figure d'exception tout à fait insolite. Ici, le badaud est roi et peut s'adonner sans retenue au plaisir du lèche-vitrine dans un décor urbain coloré et charmeur, reconstruit sous les espagnols à la fin du XVIIIè siècle. Du ferry qui traverse le Mississippi, large de plus de 500 m, il faut imaginer Bienville, en 1718, parcourant des yeux dans une moiteur étouffante les berges boisées et gorgées d'eau de cette boucle parfaite du fleuve. L'heure était à l'enthousiasme et à la précipitation; on croyait le sous-sol riche en métaux précieux et la Cour de Versailles avait chargé Bienville de créer de toute urgence un port capable d'accueillir les colons et d'assurer le commerce avec la France. C'est au creux de ce vaste croissant qu'il décide donc de fonder la Nouvelle-Orléans, en hommage au Duc du même nom, alors régent de France.


Tour d'orientation de la Nouvelle Orléans. Cette ville est certainement l'une des cités les plus fascinantes d'Amérique en raison de la richesse de son passé, de sa culture originale, de son atmosphère unique.

Entre le XIXe et le XXe siècle, le jazz y est né et conserve aujourd'hui, une place privilégiée. Vous découvrirez: Lee Circle, Garden District, Lac Pontchartrain...

Déjeuner libre dans le vieux carré

Visite libre du Vieux Carré, le quartier français. Les rues sont étroites et portent souvent des noms français: Dauphine, Bourbon, Royal, Chartres, Toulouse, Orléans,...les maisons, vieilles parfois de 250 ans, sont charmantes avec leurs arcades, leurs balcons de fer forgé, leurs toits en tuiles et leurs murs de briques d'adobe. De temps en temps, on arrête la circulation, et c'est la fête ! Des petits orchestres se forment avec banjos, trompettes et déambulent dans les rues. Ce sont les "Marching Bands". On ne se lasse pas d'errer dans ce quartier qui marie l'architecture espagnole et l'accent yankee.


En option : Visite historique à pieds avec un guide local de la Nouvelle Orléans, deux siècles de vie quotidienne d'une famille Créole, en mettant l'accent sur les liens complexes qui unissaient la branche blanche et la branche noire de cette dynastie. Relations entre maîtres, esclaves et gens de couleur libres sont ainsi explorées, et à travers leur histoire, c'est toute la société Louisianaise d'avant, pendant et après la Guerre de Sécession qui réapparaît. Découverte unique de lieux reliant toute l’histoire d’une famille ; accès à des résidences aujourd'hui privées se reliant à l'histoire de cette famille,  le majestueux jardin de la "Hermann-Grima House" contenant d'authentiques cases d'esclaves d'époque, le musée de "La Pharmacie Française" (New-Orleans Pharmacy Museum) et son unique jardin médicinal, officine construite en 1823, où l'on se procurait autrefois potions vaudou, sirops d'opium et remèdes à base de plantes utilisées par les tribus Indiennes locales, la "New-Orleans Historical Collection", demeure coloniale de style typiquement espagnol datant de 1792,  l'ancien marché aux esclaves de La Nouvelle-Orléans, situé face au port et destination finale d'une sinistre traversée débutant sur les côtes du Sénégal, Découverte du cimetière Saint Louis, réputé pour la diversité architecturale des sépultures mais également pour être hanté par les fantômes de la grande pretresse vaudoue Marie Laveau et sa fille ! Le cimetière présente un alignement de tombes et caveaux surélevés ainsi construits pour échapper aux crues.$17 par personne

Dîner  et Soirée libre sur Bourbon street pour écouter du jazz


Hôtel : Hotel Drury Inn ou similaire 3.5 * (à quelques pas du quartier français)





Vendredi  21 oct : Nouvelle-Orléans   

Journée et repas libres à La Nouvelle Orléans (hors guide et transferts en bus).

En option : Visite historique à pieds avec un guide local de la Nouvelle Orléans, deux siècles de vie quotidienne d'une famille Créole, en mettant l'accent sur les liens complexes qui unissaient la branche blanche et la branche noire de cette dynastie. Relations entre maîtres, esclaves et gens de couleur libres sont ainsi explorées, et à travers leur histoire, c'est toute la société Louisianaise d'avant, pendant et après la Guerre de Sécession qui réapparaît. Découverte unique de lieux reliant toute l’histoire d’une famille ; accès à des résidences aujourd'hui privées se reliant à l'histoire de cette famille,  le majestueux jardin de la "Hermann-Grima House" contenant d'authentiques cases d'esclaves d'époque, le musée de "La Pharmacie Française" (New-Orleans Pharmacy Museum) et son unique jardin médicinal, officine construite en 1823, où l'on se procurait autrefois potions vaudou, sirops d'opium et remèdes à base de plantes utilisées par les tribus Indiennes locales, la "New-Orleans Historical Collection", demeure coloniale de style typiquement espagnol datant de 1792,  l'ancien marché aux esclaves de La Nouvelle-Orléans, situé face au port et destination finale d'une sinistre traversée débutant sur les côtes du Sénégal, Découverte du cimetière Saint Louis, réputé pour la diversité architecturale des sépultures mais également pour être hanté par les fantômes de la grande pretresse vaudoue Marie Laveau et sa fille ! Le cimetière présente un alignement de tombes et caveaux surélevés ainsi construits pour échapper aux crues.$17 par personne (réservé à l’avance pour le groupe


En option tour en bateau à roues à aubes 2h (paddle steamer) sur le fleuve Mississippi.

Un arrêt est prévu sur le site de la bataille de 1815 de la Nouvelle Orléans, Jean Lafitte National Historical Park and Preserve. Vous pouvez visiter le champ de bataille de Chalmette, y compris la Maison-Malus Beauregard et le Monument Chalmette avant de réembarquement pour la croisière de retour. Les bateaux à vapeur à fond plat et à faible tirant d'eau (par opposition au navire océanique à fort tirant) utilisent une ou plusieurs roues à aubes pour sa propulsion.$ 50 par personne (réservez à l’avance).



Samedi 22 oct :


Transfert à l’aéroport en bus assisté d’un guide. Départ pour la Nouvelle-Calédonie via Los Angeles et Auckland.